Bougies d’allumage : diagnostic des pannes

bougie CHAMPION

Sans bougies, pas de démarrage ! Ce qui fera sans doute la fortune des cordonniers auxquels vos clients confieront leurs chaussures… Les bougies d’allumage ont généralement une espérance de vie d’environ 60 000 km en moyenne. Au-delà, mieux vaut les surveiller régulièrement. Une bougie en bon état doit avoir une électrode de masse de couleur gris-blanc ou brune recouverte d’un léger dépôt et l’intérieur du culot gris clair avec un dépôt jaunâtre. Si l’électrode de masse présente des coloris jaune, vert, marron ou autres… il est temps de procéder à l’opération !

Diagnostic Bougie 1

Additifs pour carburant

Aspect :
Dépôts/coloration marron rougeâtres ou violets sur le bec isolant.

Origine :
Utilisation d’additifs pour carburant.

Conséquence :
Ratés d’allumage. Les additifs ne sont normalement pas conducteurs. Certains le sont cependant et, si l’accumulation de dépôts est trop importante, ils peuvent créer une ligne de fuite à la masse sur la bougie.

Solution :
Remplacez les bougies et vérifiez que tous les additifs utilisés sont compatibles avec les systèmes d’allumage et antipollution du constructeur du moteur et qu’ils sont ajoutés dans la proportion correcte.

Diagnostic Bougie 2

Bougie d’allumage usée 

Aspect :
Les électrodes centrales et/ou de masse sont arrondies et l’écartement est excessif.

Origine :
Usure générale (la bougie a atteint la fin de sa durée de vie). Cependant, la couleur café au lait grisâtre indique que l’indice thermique de la bougie est correct et que les systèmes d’alimentation et d’allumage, ainsi que le moteur, sont en bon état.

Conséquence :
Un écartement excessif augmente la charge sur le système d’allumage et peut provoquer des ratés d’allumage, augmenter la consommation de carburant et endommager d’autres composants d’allumage.

Solution :
Il est recommandé de remplacer la bougie par une bougie neuve ayant le même indice thermique.

Diagnostic Bougie 5

Taches dues à l’effet couronne

Aspect :
Décoloration de l’isolant en céramique à proximité du culot.

Origine :
Des particules d’huile ou carburant (dans le puits de bougie d’allumage) sont attirées vers la céramique par le champ magnétique créé par le courant à haute tension circulant dans la bougie.

Conséquence :
Pas d’effet négatif sur le fonctionnement de la bougie d’allumage.

Solution :
Vérifiez que le puits de la bougie d’allumage est propre lors du montage de la nouvelle bougie.

Diagnostic Bougie 4

Auto-allumage

Aspect :
Les électrodes centrales et/ou de masse sont fondues (ou partiellement fondues).

Origine :
Bougie trop chaude, mélange air/carburant trop pauvre, avance à l’allumage incorrecte, système de recyclage des gaz d’échappement défectueux, capteur de détonation défectueux, induction mutuelle entre les câbles d’allumage ou composants moteur usés.

Conséquence :
Dans des cas extrêmes, le moteur peut être endommagé.

Solution :
Identifiez l’origine du problème et rectifiez. Remplacez les bougies d’allumage suivant les recommandations du fabricant.

Diagnostic Bougie 7

Encrassement par l’huile

Aspect :
L’extrémité d’allumage de la bougie est huileuse.

Origine :
Généralement un signe d’usure avancée du moteur (trop d’huile dans la chambre de combustion), l’encrassement par l’huile peut également être dû à un dysfonctionnement du système de recyclage des gaz du carter.

Conséquence :
Des ratés d’allumage dus aux dépôts d’huile recouvrant l’extrémité d’allumage de la bougie empêchent l’étincelle de « sauter » entre les électrodes.

Solution :
Corrigez l’origine de l’excès d’huile dans la chambre de combustion et remplacez les bougies d’allumage.

Diagnostic Bougie 6

Surchauffe

Aspect :
Isolant blanc crayeux (sans coloration brun clair), électrodes piquées ou boursouflées. Dans certains cas, l’isolant vire au gris ou au bleu foncé.

Origine :
Indice thermique de la bougie inapproprié, mélange air/carburant trop pauvre, calage de l’allumage incorrect, couple de serrage de la bougie insuffisant et surchauffe générale du moteur.

Conséquence :
Mauvaises conditions de fonctionnement en général.

Solution :
Identifiez l’origine de la surchauffe et rectifiez. Remplacez les bougies d’allumage par des bougies ayant un indice thermique recommandé par le constructeur.

Diagnostic Bougie 9

Contournement

Aspect :
Marques noires de combustion (traces de carbone) verticales sur l’isolant de la bougie jusqu’au culot.

Origine :
Une décharge électrique à la surface de l’isolant, de l’embout de connexion de la bougie d’allumage jusqu’au culot (masse) due au mauvais montage ou à l’usure du capuchon de la bougie.

Conséquence :
Ratés d’allumage.

Solution :
Remplacez les bougies affectées ainsi que les câbles d’allumage.

Diagnostic Bougie 8

Encrassement à froid ou dépôt de carbone  

Aspect :
Dépôts de suie mous et noirs sur l’extrémité d’allumage de la bougie.

Origine :
Mélange air/carburant trop riche, étincelle trop faible, bougie trop froide ou trajets courts répétitifs.

Conséquence :
Les dépôts de carbone sont conducteurs et peuvent créer des lignes de fuite à la masse ;
ils sont souvent liés à des ratés d’allumage qui peuvent endommager le convertisseur catalytique.

Solution :
Contrôlez les systèmes d’alimentation et d’allumage, le fonctionnement général du moteur et les habitudes de conduite avant de remplacer les bougies. Vérifiez que la bougie d’allumage (référence) correspond à l’application.

Diagnostic Bougie 3

Dépôts de cendres 

Aspect :
Dépôts marrons clairs sur les électrodes centrales et/ou de masse.

Origine :
Généralement, un excès d’additifs pour carburant (ou huile). Cependant, l’usure générale du moteur peut avoir des conséquences similaires sur la bougie d’allumage.

Conséquence :
Des dépôts de cendres peuvent « blinder » l’étincelle, ce qui peut entraîner des problèmes de ratés d’allumage.

Solution :
Vérifiez que l’indice thermique de la bougie est approprié et contrôlez l’usure du moteur.

Diagnostic Bougie 12

Usure et fonctionnement normaux de la bougie d’allumage 

Aspect :
Couleur grisâtre à blanche autour de l’isolant, près de l’extrémité d’allumage.

Origine :
Cela confirme que l’indice thermique de la bougie d’allumage est approprié et qu’elle s’allume correctement ; cela indique également que les systèmes d’alimentation en carburant et d’allumage fonctionnent efficacement et que la partie mécanique du moteur est saine.

Solution :
Il suffit de contrôler l’écartement des bougies et de les remplacer aux intervalles recommandés par le constructeur.

Serrage de la bougie d’allumage

Aspect :
Le joint de la bougie d’allumage n’est pas suffisamment écrasé.

Origine :
Serrage incorrect de la bougie d’allumage.

Conséquence :
Si la bougie n’est pas assez serrée, la chaleur ne peut pas être correctement dissipée et la bougie surchauffe, ce qui peut provoquer des problèmes d’auto-allumage ou de détonation. Inversement, si la bougie est trop serrée, son isolant et ses composants internes risquent d’être endommagés, ce qui entraîne des problèmes de fonctionnement.

Solution :
Serrez la bougie d’allumage avec le couple recommandé par le constructeur.

Diagnostic Bougie 10

Détonation

Aspect :
Formation de taches noires ou grises sur l’isolant ou l’électrode de masse ; une forte détonation peut fissurer, voire briser, l’isolant ou l’électrode de masse.

Origine :
Combustion anormale entraînant des pointes de pression ou des ondes de choc dans la chambre de combustion. Origines possibles : dysfonctionnement du système de recyclage des gaz d’échappement, capteur de détonation défectueux, mélange air/carburant trop pauvre, indice d’octane du carburant incorrect ou avance à l’allumage incorrecte et bougies d’allumage mal serrées.

Conséquence :
Des ratés et/ou un fonctionnement irrégulier ou mauvais pouvant endommager le moteur.

Solution :
Identifiez l’origine et remplacez les bougies d’allumage.