Perte de Puissance sur Ford Kuga 2,0 TDCI

Perte de puissance sur ford kuga

Dès sa fondation en 1995, HaynesPro, anciennement connu sous le nom de Vivid Automotive Data &amp Media BV, s’est appliqué à fournir au marché européen de la rechange automobile des informations automobiles techniques sous forme électronique.

HaynesPro propose dans le magazine MRA Professionnel un cas de défaut moteur :
→ Le moteur se met en mode dégradé, le témoin d’avertissement moteur s’affiche. 

Un client apporte une Ford Kuga 2,0 TDCI à l’atelier et fait part de problèmes de fonctionnement du moteur. Le moteur se met en mode dégradé et le témoin d’avertissement moteur s’allume. Ceci engendre des situations potentiellement dangereuses pour le conducteur ou les usagers de la route.

Le technicien n’est pas certain de la cause mais pense à trois causes possibles :
1. Court-circuit dans la bougie de préchauffage du post-traitement des gaz d’échappement.
2. Dysfonctionnement de l’électrovanne de la soupape du papillon des gaz.
3. Dysfonctionnement de la valve de recirculation des gaz d’échappement (EGR). 

Le diagnostic initial révèle trois codes défaut enregistrés : P244C, P246B et P269F. Le technicien utilise alors l’arbre de recherche intuitive de véhicule de WorkshopData pour sélectionner le véhicule correct.

Perte de puissance sur ford kugaDès que le véhicule correct est sélectionné, le technicien saisit les codes défaut repris à partir de l’outil de balayage de diagnostic dans le programme unique Vehicle Electronics Smart Assistant (VESA™) de HaynesPro.

Ce module innovateur de diagnostic guidé permet de saisir simultanément sept codes défaut. VESA™ présente au technicien des descriptions de codes défaut, ainsi qu’une liste suggérée de composants à tester.

Basé sur les codes défaut, HaynesPro WorkshopData™ procurera également au technicien d’autres informations reliées à ces codes défaut. Ceci inclut des réparations vérifiées et des astuces provenant d’organismes d’assistance et d’experts industriels (SmartCASE™), Bulletins de service technique (Smart-FIX™), et rappels.

Dans le cas présent, les symptômes font référence à un SmartCASE dans WorkshopData qui figurent toujours dans l’ordre suivant les symptômes, la cause et la solution. Le cas présent indique que le problème provient vraisemblablement d’un court-circuit dans la bougie de préchauffage du post-traitement des gaz d’échappement.

SmartCASE indique les étapes suivantes à suivre pour résoudre le problème :

Perte de puissance sur ford kugaPerte de puissance sur ford kugaConnecter l’outil de diagnostic :
1. Supprimer tous les codes défaut.
2. Démarrer le moteur.
3. Activer la fonction de régénération du filtre à particules diesel.
4. Vérifier la température des gaz d’échappement en amont du filtre à particules diesel.
5. Vérifier la température des gaz d’échappement en aval du filtre à particules diesel. 

S’il n’y a aucune différence :
Pompe à carburant du post-traitement de l’échappement :
1. Effectuer un test d’activation.
2. Si aucun défaut n’est trouvé.
3. Purger le système. 

Continuer comme suit :
1. Désaccoupler la conduite de retour de carburant.
2. Démarrer le moteur.
3. Attendre que du carburant coule hors de la conduite de retour.
4. Reconnecter la conduite de retour de carburant. 

Bougie de préchauffage du post-traitement de l’échappement :
1. Vérifier la résistance.
2. Valeur attendue : 0,8-1,3 ohm (5-35 °C). 

Si la valeur est incorrecte :
● Remplacer la bougie de préchauffage du post-traitement de l’échappement.
● Boîte à fusibles compartiment moteur :
→ Contrôler le relais-R1.
→ Contrôler si des fusibles sont grillés-F6.