Réglage de la géométrie : conseils et diagnostic des défaillances

Réglage de la géométrie

Un réglage correct de la géométrie permet de réaliser des économies et satisfait vos
clients ! Le réglage de la géométrie consiste à ajuster les angles des roues selon les spécifications du constructeur du véhicule. Ces réglages ont pour objectif d’éviter que le véhicule ne se déporte d’un côté ou de l’autre, ce qui a pour effet d’user les pneus et les pièces de direction et de suspension.

 

Quelques termes techniques concernant la géométrie
La géométrie d’un véhicule est composée de trois éléments :
● Le carrossage : c’est l’angle formé par la verticale au sol et le plan de la roue. Le véhicule est vu de devant.
● La chasse : c’est l’angle formé par la verticale au sol et l’inclinaison de l’axe de pivotement de la roue. Le véhicule est vu de côté.
● Le parallélisme : c’est l’alignement des roues entre elles et avec l’axe de la route.

La géométrie au cœur de l’activité des MRA
Vérifier correctement la géométrie d’un véhicule, c’est l’assurance d’une excellente tenue de route. Tous les véhicules neufs ont subi une vérification et un réglage de la géométrie : c’est à vous réparateurs de maintenir ces véhicules aussi parfaits de ce point de vue tout au long de leur durée d’utilisation sur nos routes. 

C’est notamment l’occasion pour vous de vous démarquer auprès de vos clients afin qu’ils puissent passer au moment venu leur contrôle technique sereinement sans être inquiétés par de possibles défaillances majeures ou critiques, et donc potentiellement par l’immobilisation de leur véhicule. 

Les points de contrôles concernant les éléments de liaison au sol et de direction sont particulièrement nombreux au sein du nouveau contrôle technique mis en place en 2018. 

Quand effectuer l’opération de géométrie ?
Il convient d’effectuer la géométrie du véhicule après tout accident grave et de changer les pièces de direction et de suspension, même quand les pièces remplacées peuvent être montées sans réglage particulier. 

Quels sont les conséquences sur le véhicule et sur le conducteur si celle-ci n’est pas effectuée ?
Ne pas le faire peut impliquer que le véhicule ne respecte pas les normes constructeur concernant la direction et le parallélisme. Ceci peut avoir des conséquences sur la tenue de route, mais également user prématurément les pneus et les pièces de suspension.

Réglage de la géométrie tableau
Diagnostic des causes d’usure liées à un réglage incorrect de la géométrie et à des problèmes de pièces du châssis.

Au début, les conducteurs peuvent ne pas se rendre compte de ces défauts. Ce n’est qu’après un certain temps qu’apparaît une usure irrégulière des pneus et que le véhicule peut se déporter vers la gauche ou vers la droite. Les pneus doivent donc être changés plus fréquemment. Un véhicule qui se déporte, use prématurément les pièces de suspension. Tout ceci implique des frais inutiles pour l’automobiliste. Plus le véhicule se déporte, plus le conducteur peut ressentir de la fatigue ou de l’exaspération. 

→ Autre problème, la géométrie et le gonflage incorrects des pneus peuvent augmenter la consommation de carburant et donc l’émission de CO2 : c’est également un point très important à prendre en compte en ces temps de réduction drastique des émissions polluantes.