Une lampe de capot performante pour votre atelier

VISUEL TETIERE RING AUTOMOTIVE - lampe de capot

Les interventions dans le compartiment moteur sont souvent difficiles et compliquées. L’espace est de plus en plus exigu et ce facteur accentue l’absence de luminosité.  Un éclairage de qualité est aujourd’hui absolument nécessaire pour travailler dans de bonnes conditions. Ring Automotive en collaboration avec le magazine MRA Professionnel vous présente aujourd’hui une lampe pour capot à LED de dernière génération qui vous facilitera la vie dans votre atelier (code produit : REUBL1000). La lampe est très performante car elle est composée de 3 LED de 5W qui fournissent ensemble un rendement lumineux de 1000 lumens. 

Plus précisément :
● 1000 lumens pour 3 lampes.
● 675 Lumens pour 2 lampes.
● 350 lumens pour 1 lampe.

Les 3 spots sont utilisables séparément.
La longue durée de fonctionnement permet d’utiliser la lampe pendant toute une journée de travail.
● 6 heures pour 3 lampes.
● 10 heures pour deux lampes.
● 15 heures pour 1 lampe. 

Lampe de capot Ring AutomotiveLa lampe est composée d’une batterie Li-on (3,7V, 10400 mAh, 38,48 Wh). Vous en connaitrez précisément l’état de charge grâce au témoin lumineux. 

L’outil vous permettra d’effectuer des diagnostics visuels justes et fidèles grâce à une température de couleur de 6000K pour une lumière blanche éclatante. Les têtes rotatives à 40° permettront d’éclairer n’importe quelle partie du compartiment moteur. 

La construction robuste en polycarbonate, ABS et aluminium vous permettra de manipuler facilement la lampe et de la déplacer rapidement sur différents véhicules sans risque de l’endommager en cas chute. Très extensible (1,2m à 1.75 m) elle s’adaptera aux différents types de véhicules présents dans votre atelier. 

Un bon éclairage des locaux et des zones de travail combine :
● Une efficacité lumineuse élevée.
● Une durée de vie importante et un rendu des couleurs correct.

L’éclairage des locaux de travail doit permettre de faciliter l’exécution d’une tâche, c’est la notion de performance visuelle. En effet, une vision normale ne peut s’exercer qu’avec un minimum de lumière. Un bon niveau d’éclairement permet une bonne productivité avec notamment :
● Une baisse des erreurs.
● Une baisse des accidents.
● Une moindre fatigue visuelle.

Le décret n° 83-721 (complétant le Code du Travail) fixe des valeurs minimales à respecter pour l’éclairage général du lieu de travail mais précise également que le niveau d’éclairement des zones de travail doit être adapté à la nature et à la précision des travaux à exécuter.