Diagnostic et montage des sondes lambda

Diagnostic des sondes lambda

MRA professionnel et NGK / NTK, vous proposent une procédure de diagnostic détaillée des sondes lambda. Ces sondes sont mises à rude épreuve car soumises aux gaz d’échappements brûlants, aux vibrations, aux aspersions d’eau ainsi qu’à des composés chimiques agressifs. C’est à vous réparateurs qu’appartient la tâche d’établir un véritable diagnostic. Les sondes lambda font partie du contrôle technique (3 points de contrôle concernés) et font partie des défaillances majeures soumises à contre-visite. Il est donc essentiel de préminir vos clients de ce risque et ainsi de les fidéliser sur le long terme. Un test visuel suivi d’un simple test de fonctionnement au multimètre permet déjà de faire un bon diagnostic de la sonde Lambda.

Le fonctionnement de ces sondes est à vérifier tous les 30.000 km et/ou à chaque contrôle de l’échappement à partir de 60.000 km. Une sonde défectueuse doit être remplacée par une sonde répondant strictement aux mêmes spécificités.

Les défauts de fonctionnement se manifestent par :
● Un ralenti irrégulier du moteur.
● Des accélérations non linéaires.
● Une augmentation de la consommation de carburant.
● Une augmentation des émissions de gaz d’échappement et des fumées.
● Voyant OBD allumé au tableau de bord.
● Code défaut P0030 (avec valise de diagnostic).

Contrôle visuel
Tous les fils de connexion, toutes les fiches et tous les corps de capteurs, de même que le tube de protection, doivent être soumis à un contrôle visuel avant un essai fonctionnel. Car tout écart par rapport à la norme peut affecter le signal électrique.

Test de fonctionnement à l’aide d’un multimètre (à valeur ohmique élevée)
Important : Pour obtenir un résultat de mesure impécable, le moteur doit être maintenu à un régime de 2500t/m. Cela assure que la température de sonde est atteinte même s’il s’agit d’un système sans chauffage de la sonde lambda. Si on reste au ralenti, la température des gaz d’échappement sera insuffisante et la sonde risque de refroidir et de ne plus émettre de signal.

Procédure
● Brancher le multimètre sur les fils correspondant au circuit de chauffage (fils blancs : sonde binaire – fils jaunes et bleus : sonde linéaire).
● La plage de valeur est normalement comprise entre 2Ω et 18Ω en fonction du modèle de sonde.

Résultat

Si la valeur trouvée par le multimètre est en dehors de la plage nominale de la sonde, cela indique que :
Le circuit est ouvert,
Le chauffage est donc défectueux.
La sonde doit donc être remplacée.

Remplacement – Montage
● Débrancher le connecteur en utilisant une clé appropriée.
● Démonter la sonde lambda défectueuse.
● Serrer la nouvelle sonde à l’aide d’une clé dynamométrique au couple de serrage suivant :
Ø18mm = 35 – 45 nm
Ø12mm = 18 – 23 nm
● Connecter la sonde lambda.

Suppression du code défaut
Une fois la sonde remplacée, brancher le système de diagnostic et vérifier si le code défaut apparaît toujours, puis le supprimer.

Test de fonctionnement à l’aide d’un oscilloscope
C’est la méthode de test la plus précise. Si vous disposez de l’appareil, privilégier cette méthode à celle du multimètre.

Inspection visuelle de la sonde lambda

SONDE DEFORMÉE
La sonde a certainement été montée de façon incorrecte et est déformée, ce qui peut perturber la transmission du signal.

CABLE OU CONNECTEUR FONDUS
Un câble ou un connecteur fondus sont les signes d’un contact avec le système d’échappement.

DÉPÔT DE CALAMINE (DEPÔT DE CARBONE)
Le tube de protection présente d’importants dépôts de calamine. Ceci peut être dû à un mélange trop riche, à l’usure du moteur ou des soupapes ou à des fuites dans le système d’échappement. Les dépôts de calamine obstruent les orifices du tube de protection et la sonde ne peut plus fonctionner correctement.

OXYDATION DES CONTACTS (CONTACTS ROUILLÉS)
La présence d’eau peut conduire à la corrosion des contacts.  Lors du changement de la sonde il faut vérifier la fixation du connecteur ainsi que tous les raccordements entre la sonde et le calculateur du moteur.

CABLE DENUDÉ OU SECTIONNÉ
Des câbles dénudés ou sectionnés sont le signe d’une traction trop importante. La sonde a vraisemblablement subi une traction trop importante. Changer la sonde et s’assurer qu’il y a suffisamment de mou sur le câble.

JOINT SILICONE DELOGÉ
Un joint de silicone délogé provoque la pénétration de l’eau dans la sonde.
La pose de la sonde était vraisemblablement trop tendue. L’eau peut pénétrer dans la sonde et l’endommager. Il faut remplacer la sonde.

VISUEL 7 NGK NTK - Sondes Lambda

DÉPÔTS BLANCS OU GRIS
Des dépôts blancs ou gris sont signe d’additifs dans le carburant ou indiquent que le moteur brûle de l’huile. Après avoir éliminé la cause, il faut remplacer la sonde.

DÉPÔTS BRILLANTS
Des dépôts brillants sont signe de plomb dans l’essence. Le plomb attaque le métal précieux de l’élément de la sonde et du catalyseur. Après remplacement de la sonde, veiller à n’utiliser que de l’essence sans plomb.