Réparation d’un accrochage avec Glasurit

Repeindre un véhicule accidenté est une tâche délicate. Il faut non seulement retrouver la bonne couleur, la bonne profondeur, mais aussi le bon vernis, car une fois terminée, la retouche ne doit absolument pas se voir, quelle que soit la lumière. La voiture doit être comme neuve, sans pour autant avoir besoin d’être repeinte intégralement. Il s’agit d’un vrai travail de professionnel qui va se faire en de multiples étapes, toutes indispensable si l’on veut obtenir un travail impeccable.

 

1-Glasurit

Le peintre constate les dégâts et évalue la réparation à réaliser : un petit choc à l’avant sur le bas du pare-chocs.

 

2-Glasurit

On commence par passer un dégraissant nettoyant pour supprimer toute poussière ou débris, afin de retrouver la teinte exacte de la partie abîmée.

 

3-Glasurit

A l’aide du spectro ratio Color II, un spectrophotomètre portable qui détermine la bonne teinte de façon précise, le peintre flashe le coloris du véhicule pour retrouver sa teinte exacte.

 

4-Glasurit

Comme rien ne remplace l’œil humain, un contrôle avec une carte couleur de l’outil couleur Glasurit va aider le peintre à confirmer le coloris.

 

5-Glasurit

On procède ensuite à un premier ponçage de la zone à réparer qui doit s’effectuer en plusieurs étapes régulières pour éviter de creuser la surface.

 

6-Glasurit

Application du guide de ponçage.

 

7-Glasurit

Pose d’une couche de mastic sur la zone préalablement délimitée.

 

8-Glasurit

On procède ensuite à une nouvelle étape de nettoyage/dégraissage, afin que toutes les poussières, graisses ou autres soient éliminées.

 

9-Glasurit

Le peintre applique une sous couche sur une zone légèrement élargie.

 

10-Glasurit

10  La sous-couche va être poncée de nouveau jusqu’à obtenir un rendu parfaitement lisse au toucher.

 

11-Glasurit

11  Nouvelle étape de nettoyage et de dégraissage très importante, car toute micropoussière se verra au final.

 

12-Glasurit

12  Le véhicule est ensuite masqué, afin que seule la zone à repeindre soit à la fois visible et accessible au moment de la mise en peinture.

 

13-Glasurit

13  Puis on applique la base colorée correspondant au coloris identifié sur une zone élargie par rapport au choc initial.

 

14-Glasurit

14  Enfin, l’étape finale : l’application du vernis, avant le séchage à cœur.

 

15-Glasurit

15  Le véhicule est débarrassé de son masquage avec délicatesse.

 

16-Glasurit

16  Il est prêt à être restitué à son propriétaire, comme neuf !